Modigliani, les yeux dans le vide

Corps nus, assis, couchés, visages songeurs, yeux embués, les portraits de Modigliani ont marqué l’histoire de l’art. Souvent représentés sans pupilles, les yeux de ses figures donnent le sentiment d’une plénitude, d’un instant arrêté dans le temps. Modigliani nous montre la beauté, la femme, et le temps. D’abord sculpteur, puis peintre, le parcours de vie… Poursuivre la lecture Modigliani, les yeux dans le vide

Jean-Michel Basquiat, un peintre à redécouvrir sans cesse!

Jean-Michel Basquiat est sans doute l’un des artistes les plus populaires de sa génération, et les reproductions de ses œuvres sont encore aujourd’hui très recherchées par le public. Né en 1960 à Brooklyn, le peintre américain avait déjà une renommée internationale à 22 ans. Son œuvre, unique, influença grandement les créateurs de son époque. Il… Poursuivre la lecture Jean-Michel Basquiat, un peintre à redécouvrir sans cesse!

Brueghel, le peintre de la vie rurale

Les œuvres de Pieter Brueghel, fourmillantes de vie et de personnages étranges, de scènes imbriquées les unes dans les autres, sont des peintures hors du temps, inclassables en histoire de l’art. Loin des canons  de beauté de la représentation humaine, Brueghel peint la vie paysanne. Les corps de ses personnages ne sont pas glorifiés; il… Poursuivre la lecture Brueghel, le peintre de la vie rurale

Quand Paul Gauguin peint Tahiti

Paul Gauguin naît en 1848 à Paris. Après avoir terminé ses études, il s’engage dans l’armée et passe plusieurs années dans la marine. Il deviendra ensuite agent de change à la Bourse de Paris, ce qui lui permettra de mener une vie confortable, avec sa femme et ses cinq enfants. En 1882, il décide de… Poursuivre la lecture Quand Paul Gauguin peint Tahiti

Les trente-six vues du Mont Fuji

La vague, surement l’image la plus célèbre de Katsushika Hokusai (1760-1849), est une estampe appartenant à une série de 46 images réalisées entre 1831 et 1833 s’intitulant Les trente-six vues du Mont Fuji. Cette série de dessins représente les alentours du Mont Fuji, montagne sacrée au Japon, pendant toute l’année. L’activité humaine autour du mont,… Poursuivre la lecture Les trente-six vues du Mont Fuji

Banksy

Surement l’un des artistes de street art les plus populaires, Banksy est un peintre aimé et compris du grand public. Artiste engagé, qui n’hésite pas à traiter de sujets sensibles, à exposer son opinion face aux injustices sociales. Provocateur, engagé, mais aussi poétique, réfléchi, il expose ses oeuvres sur les murs des villes, puis disparaît,… Poursuivre la lecture Banksy

Une Image, Une Histoire: La Nuit Étoilée

En mai 1889, Vincent Van Gogh décide d’entrer dans l’asile du monastère Saint-Paul-de-Mausole, à Saint-Rémy-de-Provence. Conscient de son état psychologique instable et de la nécessité de faire soigner sa dépression, il reste interné un an dans le domaine. La nuit étoilée représente ce que le peintre voyait de sa chambre lors de son séjour. Pendant… Poursuivre la lecture Une Image, Une Histoire: La Nuit Étoilée

Une image, une histoire: Le cri, Edvard Munch

Le cri, image d’une angoisse, d’un cauchemar, d’un homme seul, oppressé, au bord de l’eau. Certainement la plus connue des oeuvres de l’artiste, la première version de ce tableau a été peinte en 1893, puis Edvard Munch, comme hanté par cette scène, l’a dessinée encore quatre fois, jusqu’en 1917. Des cinq versions de l’oeuvre, c’est… Poursuivre la lecture Une image, une histoire: Le cri, Edvard Munch

Henri Rousseau est né en 1844 à Laval. Issu d’une famille modeste, il a pendant toute sa vie eu du mal à trouver sa place au milieu de la scène artistique contemporaine. Son travail, souvent moqué par les autres artistes et critiques, se fait reprocher son manque de perspective, sa naïveté, en bref son amateurisme. Néanmoins lors de sa participation au Salon des Indépendants en 1886, avec son oeuvre Surpris, représentant un tigre dans une jungle foisonnante, il attire l’attention et les critiques élogieuses de quelques artistes avant-gardistes de l’époque. Par la suite, il rencontrera Vallotton, Apollinaire, Delaunay, et d’autres artistes de son temps qui croiront en son travail et l’aideront à accéder à une certaine reconnaissance.

surpris_Rousseau
Les immenses jungles de Rousseau sont des projections de l’imagination du peintre. N’étant jamais sorti de France, il compose ses images de toutes pièces, trouvant de l’inspiration dans diverses encyclopédies et au jardin des Plantes à Paris. Les paysages verdoyants de l’artiste sont sauvages, exotiques, somptueux, dangereux et pleins de vie. Rousseau est un de ces peintres difficiles à positionner dans son époque. Peu influencée par celle de ses contemporains, sa production est un ensemble d’environ 250 tableaux dans lesquels il projette ses fantasmes et construit des scènes de vie toutes droites sorties de son imaginaire. Rousseau peint un monde éloigné de son quotidien et semble utiliser ses images comme des portes de sorties, comme une manière de voyager hors de son temps, hors de sa ville et de ses propres difficultés.

Rousseau_le reve
Le peintre aura une grande influence sur ses successeurs, notamment chez les surréalistes et les fauvistes (mouvement contemporain à son travail et auquel il est parfois rattaché). Ses images étonnent, enveloppent, transportent ailleurs, dans cette jungle inconnue qui n’a réellement existé que dans le génie de Rousseau, et qui nous est donné à voir dans ses peintures.

Klimt (1862-1918) est sans aucun doute l’artiste le plus populaire de la Sécession Viennoise. Peintre des femmes, l’artiste a souvent choqué ses contemporains, a parfois été censuré, réprimandé, mais a pareillement été admiré, adoré. Le regard que Klimt a porté sur le monde n’a laissé à son époque, personne indifférent.
Peignant les femmes comme jamais elles n’avaient été représentées, l’artiste propose une vision onirique, presque irréelle du corps. Entouré de dorures, dans un foisonnement décoratif sans précédent, et souvent dénudé, la chair devient provocante, sensuelle, désirable.  L’artiste ébranle toutes les représentations traditionnelles de l’épouse respectable de la fin du XIXe siècle pour peindre l’érotisme sans pudeur.
Commençant sa carrière dans la peinture murale, Klimt reçoit en 1888 l’ordre d’Or du Mérite de l’empereur François-Joseph 1er d’Autriche, pour ses contributions à la peinture murale du « Burgtheater » de Vienne. En 1892, la mort de son frère et de son père marquent un tournant brusque dans sa représentation du monde; il quitte la peinture murale pour fonder avec un groupe d’artiste, le groupe des sécessionnistes, qui a pour objectif d’unir les arts mineurs et majeurs, pour créer une « œuvre d’art totale ». Il restera sept ans à la tête du groupe, puis le quittera à cause de désaccords entre les membres. Klimt est entré dans sa période dorée, qui encore aujourd’hui représente pour beaucoup l’apogée de sa production.
Il peint à cette période surtout pour ses mécènes, réalisant sur commande de grands portraits de femmes, souvent les épouses des commanditaires. Magnifiant ses modèles en les ornant de parures, les mettant en scène dans des compositions riches en ornementations, il sublime le corps, le dénude, puis l’habille, le représente provocant, énigmatique, parfois lascif, langoureux. À travers ses portraits, Klimt peint aussi son époque. Ses œuvres évoquent le changement du statut de la femme à une période charnière, et c’est peut être aussi en cela qu’elles ont tant marqué ses contemporains et qu’elles sont encore aujourd’hui considérées comme des œuvres intemporelles